"La meilleure société sera donc celle qui exempte la puissance de penser du devoir d'obéir, et se garde en son propre intérêt de la soumettre à la règle d'Etat, qui ne vaut que pour les actions. Tant que la pensée est libre, donc vitale, rien n'est compromis ; quand elle cesse de l'être, toutes les autres oppressions ; sont aussi possibles, et déjà réalisées, n'importe quelle action devient coupable, toute vie menacée." p. 10

img

Deleuze Gilles

G. Deleuze, Spinoza. : Philosophie pratique, [Nouv. éd.]. Editions de Minuit, 2003.

"Descartes se rend compte du fait que le noeud de la question est [...] Si quelqu'un était capable de chiffrer toutes les idées simples d'où s'engendrent ensuite toutes les idées que nous sommes capables de penser, et d'assigner à chacune un caractère, nous pourrions par la suite articuler cette sorte de mathématique de la pensée, de même que nous faisons pour les chiffres - alors que les mots de nos langues renvoient à des idées confuses." p. 250

img

Eco Umberto

U. Eco, La recherche de la langue parfaite dans la culture européenne. Paris: Seuil, 1994.

"Le topos du crayon, nous dirait Aristote, c'est son contour immobile. Celui-ci le borne, autrement dit circonscrit son être. Dans cette définition affleure la conception aristotélicienne de l'identité des choses, qui a fondé en Occident la logique du tiers exclu." p. 145

img

Berque Augustin

A. Berque, Ecoumène : Introduction à l'étude des milieux humains. Belin, 2009.

"Les diagrammes de Venn ont l’avantage d’être des représentations statiques, nous utilisons toujours les cinq mêmes diagrammes de Venn alors qu’il existe une infinité de diagrammes d’Euler. On peut donc supposer que si les diagrammes de Venn peuvent faire l’objet d’un apprentissage, il n’en sera jamais de même pour les diagrammes d’Euler. Ces hypothèses devraient être vérifiées par une évaluation auprès d’utilisateurs." p. 156

img

Thièvre Jérôme

J. Thièvre, « Cartographies pour la Recherche et l’Exploration de données Documentaires », Informatique, Université Montpellier II, 2006.

"Les jeux thérapeutiques apportent d’autres avantages comme la personnalisation de la thérapie, notamment par l’adaptation dynamique de la difficulté des exercices aux capacités du patient." p. 26

img

Mader Stéphanie

S. Mader, « Le "game design" de jeux thérapeutiques : Modèles et méthodes pour la conception du gameplay », Informatique, Conservatoire national des arts et metiers - CNAM, 2015.

"Une société, un groupe social, "se constitue" par le fait que différents individus " se montent au même ton" [...] par le fait qu'ils se mettent au diapason" les uns des autres, et qu'ils se trouvent être tous "sur la même longueur d'onde". On voit que les résonances harmoniques entre individus différents conditionnent les résonances internes qui définissent chacun desdits individus." p. 75

img

Citton Yves

Y. Citton, « Les lois de l'imitation des affects », in Spinoza et les sciences sociales : de la puissance de la multitude à l'économie des affects, Paris: Éd. Amsterdam, 2008, p. 69-102.

« La mesure doit être analysée à la fois comme un langage conventionnel commun permettant le débat et comme l’expression de conventions arbitraires liées à des rapports de pouvoirs nationaux et internationaux. » p. 121

img

Hugon Philippe

P. Hugon, « La mesure du développement est-elle l'expression de rapports de pouvoir ? », Revue Tiers Monde, vol. n°213, nᵒ 1, p. 105-121, mars 2013.

" Quels sont les produits caractéristiques de l’activité scientifique ? Quels sont les acteurs qui contribuent à cette production ? De quelles compétences doivent-ils être dotés pour mener à bien cette activité ? Comment expliquer le caractère ininterrompu et éventuellement cumulatif de l’activité scientifique ? Comment l’accord sur les connaissances produites est-il obtenu ? Quelle est la forme d’organisation requise par l’activité scientifique ? (il peut s’agir de l’organisation interne aussi bien que de l’organisation des rapports entre science et société.) À quelle dynamique d’ensemble, à la fois sociale, politique, culturelle et économique, contribue le développement scientifique ? " § 4

img

Callon Michel, Akrich Madeleine, Latour Bruno

M. Callon, « Quatre modèles pour décrire la dynamique de la science », in Sociologie de la traduction : Textes fondateurs, M. Akrich et B. Latour, Éd. Paris: Presses des Mines, 2013, p. 201-251.

"Ces parties (corpora simplissima) ne sont pas elles-mêmes des individus ; il n'y a pas d'essence de chacune, elles se définissent uniquement par leur déterminisme extérieur, et vont toujours par infinités ; mais elles constituent un individu existant pour autant qu'une infinité d'entre elles entrent sous tel ou tel rapport qui caractérise telle ou telle essence de mode : elles constituent la matière modale infiniment variée de l'existence." p. 110

img

Deleuze Gilles

G. Deleuze, Spinoza. : Philosophie pratique, [Nouv. éd.]. Editions de Minuit, 2003.

c'est le cas de tout système symbolique ! de toutes physicalités bien que nécessaire n'en est pas moins productrice d'idées inadéquates...

img

Boutang Yann Moulier

Y. M. Boutang, « Du design capitalisme au capitalisme cognitif », in Le design de nos existences : A l'époque de l'innovation ascendante, Mille et une Nuits, 2008.

"Nous pouvons dire paradoxalement que le sens de l'allégorie subvertit un texte qui semble se suffire à lui-même et, par là met en question le caractère satisfaisant des apparences. Pour les tenants de l'allégorie, cette subversion est le début de la sagesse." p.90

img

Fishbane Michel

M. Fishbane, « L'allégorie dans la pensée, la littérature et la mentalité juive. », in Allégorie des poètes Allégorie des philosophes : Etudes sur la poétique et l'herméneutique de l'allégorie de l'Antiquité à la Réforme, Librairie Philosophique Vrin, 2005.

"Lorsque les designers graphiques essaient de présenter des données complexes sous une forme graphique, ils peuvent utiliser l'analogie pour établir des passerelles entre le connu et l'inconnu, trnasformant ainsi le familier au travers de l'interpréation qu'ils en proposents." p. 180

img

Klanten Robert

R. Klanten, Data Flow : Design graphique et visualisation d'information. Thames & Hudson, 2009.

"La loi c'est toujours l'instance transcendante qui détermine l'opposition des valeurs Bien-Mal, mais la connaissance, c'est toujours la puissance immanent qui détermine la différence qualitative des modes d'existence bon-mauvais." p. 37

img

Deleuze Gilles

G. Deleuze, Spinoza. : Philosophie pratique, [Nouv. éd.]. Editions de Minuit, 2003.

Publication autorisée par le jury

img

Yacoub Claude, Zreik Khaldoun

C. Yacoub, « La main de l’apprenti-concepteur dans la pédagogie du projet d'architecture face aux outils numériques », Thèse de doctorat, [s.n.], [S.l.], 2011.

« La relation n'est donc pas entendue ici dans un sens logique ou mathématique, c'est-à-dire comme une opération intellectuelle permettant la liaison interne entre deux contenus de pensée, mais comme ces rapports externes entre des êtres et des choses repérables dans un comportement typiques et susceptibles de recevoir une traduction partielle dans des normes sociales concrètes. » p.164

img

Descola Philippe.

P. Descola, Par-delà nature et culture. Paris: NRF : Gallimard, 2005.

« Curieusement, Ibn'Arabi appelle ce schéma « l'image du monde tout entier avec son classement par degrés spirituels et physiques, en haut ou en bas ». Il s'agit d'un plan d'une simplicité signifiante qui illustre une des idées majeures de l'art islamiques : reproduire le cercle en tant qu'expression du cosmos circulaire » p. 120

img

Lu°aybi Shakir

S. Lu°aybi, Soufisme et art visuel: Iconographie du sacré. L'Harmattan, 2000.

"Le projet frégéen d'une théorie du monde provient de la volonté de réformer la langue naturelle pour obtenir des raisonnements sûrs et fiables sur les objet du monde. D'une langue ambiguë et imprécise, on obtient une langue artificielle univoque et précise." p. 111

img

Bachimont Bruno.

B. Bachimont, Ingénierie des connaissances et des contenus : Le numérique entre ontologies et documents. Paris: Hermes science publications, 2007.

"A l'origine, dans les Ecritures, le bonheur au jardin dépend d'un pacte. L'homme doit cultiver la terre, sans recevoir passivement. C'est le temps de l'effort heureux. Après la faute, il connaît le regret et rencontre l'Histoire. Du paradis perdu à la Jérusalem céleste, il lui reste à cultiver son propre jardin. Prise de possession de l'espace par le travail, déchirement entre un avant et un après, royauté perdue mais souveraineté promise sur soi, telles apparaissent les relations de l'homme à ce lieu plein de tensions. L'exégèse a fait du jardin une traduction de champ de l'action humaine. Elle insiste sur le parcours à accomplir, par un acte de volonté, depuis le jardin des délices jusqu'à la cité triomphale et céleste d'où s'écoule la fontaine de vie." p. 119

img

Duport Danièle

D. Duport, Le jardin et la nature: ordre et variété dans la littérature de la Renaissance. Librairie Droz, 2002.

"Or c'est à la base de la physique que s'opère un étrange renversement au début du XXe siècle. L'atome n'est plus l'unité première, irréductible et insécable : c'est un système constitué de particules en interactions mutuelles." p. 97

img

Morin Edgar

E. Morin, La méthode, tome 1. Seuil, 1981.

"L'échelle, c'est en effet ce qui apporte la grandeur de l'édifice non seulement à la taille humaine, mais aux réalités sensible. Cela n'est pas le cas de la proportion qui réfère la forme à elle-même ou à d'autres formes relevant d'un même système, lequel peut être totalement abstrait." p. 97

img

Berque Augustin

A. Berque, Ecoumène : Introduction à l'étude des milieux humains. Belin, 2009.

Axe de recherche

Langages symboliques

Evaluer au mieux la nature des langages symboliques pour montrer en quoi ils sont nécessaires et limités pour mettre en commun nos intelligences...

En savoir +

Formations

CDNL

Licence Professionnelle : Création Développement Numérique en Ligne

Plus d’infos

Axe de recherche

Intelligence collective

A partir d’une critique de l’intelligence collective vue comme une société d’insecte, nous élaborons une définition de l’intelligence collective basée sur l’éthique et la mise en commun de la réflexivité.

En savoir +

Recherches

3500

Auteurs lus

Actions

646245

Lignes de CSS

714953

Lignes de HTML

3444527

Lignes de JavaScript

8106911

Lignes de PHP

Diffusions

54

Conférences

32

Publications

1572

Etudiants

63486

KM parcourus